Resultat : 27 produits

Gant anti-coupure

Les gants de protection anti-coupure sont nécessaires lorsque vous manipulez des objets ou matériaux tranchants, coupants, piquants ou rugueux, comme du verre, un cutter, de la tôle, un couteau, une scie ou encore une tronçonneuse. Porter des gants anti-coupure peut préserver vos mains d’une section de doigt, de coupures, de perforations ou encore de piqûres. Ils sont donc importants pour votre sécurité et on les retrouve dans différents secteurs, comme la métallurgie, l’industrie automobile, la verrerie, le jardinage, l’élagage, les travaux forestiers, la maintenance des espaces verts, la collecte d’ordures ménagères ou le traitement des déchets.

Les marques professionnelles d’équipement de protection individuelle (EPI) Coverguard et Mapa offrent des solutions adaptées à tous vos besoins. Il existe en effet des gants anti-coupure fins pour les travaux de précision, des gants anti-coupure thermiques pour vous permettre de travailler à des températures extrêmes (chaudes ou froides), des gants anti-coupure longs qui protègent les avant-bras et supportent la manipulation de produits chimiques, ou encore des gants anti-coupure complètement étanches.

Les gants de sécurité anti-coupure sont normés EN 388 et doivent avoir un indice de résistance à la coupure par tranchage de 4 ou 5 (cet indice correspond au deuxième chiffre sur les quatre indiqués sous le pictogramme avec un marteau).
Si vous manipulez des matériaux coupants et lourds, avec un risque de vous cogner les doigts, des gants anti-coupure EN 388 avec un indice supplémentaire de résistance à la coupure selon le TDM (ISO EN 13997) seront plus sécuritaires. Ce test n’est pas obligatoire, mais il teste la performance et la résistance à la coupure du gant avec une lame droite et une pression plus élevée que le test à la coupure par tranchage de la norme de base EN 388. Un gant ayant subi ce test supplémentaire aura donc un niveau de protection plus élevé. L’indice de ce test est noté par une lettre après les 4 chiffres sous le pictogramme de la norme. Il est noté de A à F, F étant le niveau de protection le plus élevé.